Quand Chekib Khelil défendait la rapine et les coquins

Publié le par sonatrach

« BRC est une petite société qui n’a fait son travail ». Aujourd’hui on sait qu’il s’agit d’un des plus grands scandales politico-financiers depuis l’indépendance. Mais il y a à peine neuf mois, le ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil défendait l’indéfendable et s’emportait contre les journalistes et contre … l’Inspection générale des finances (IGF) qui a enquêté et dont il conteste le rôle : « Dans cette affaire, l’IGF n’avait pas le droit de contrôle » assurait-il en octobre 2006 devant les journalistes. Pire, le ministre  « doute des capacités d’évaluation » de l’IGF. « L ’IGF a-t-elle l’expertise suffisante pour l’évaluation financière des contrats de construction?   Est-elle réellement habilitée à évaluer des immeubles ? » s’était demandé Chakib Khelil ? Des interrogations curieuses en réponse à une question médiatique sur l’affaire du contrat BRC (Brown Roots Condor), ou la passation controversée du marché de construction du nouveau siège du ministère de l’Energie.

 

 “Il faut voir comment cet immeuble a été construit et où ? Quels matériaux ont été utilisés ? Quelle est la valeur du terrain ? Et autres questions kheliliennes qui remettent en cause, une fois de plus, la crédibilité de l’IGF.   

 

Le ministre a longuement défendu Brown Roots Condor, « une petite société qui n’a fait son travail ». il précise : « Elle a travaillé pour des projets du ministère de la défense, Sonatrach et diverses sociétés.

 

Elle a construit des bâtiments, des hôpitaux, des unités de traitement d’hydrocarbures, des gazoducs et oléoducs. Elle a construit les hôpitaux militaires d’Oran et de Constantine. Et de poursuivre : « les marchés de gré à gré sont une opération courante pour pouvoir entreprendre, rapidement, certains types de travaux ».   

                                                                              

Chekib Khelil est-il innocent ? 

 

Le ministre a peur. C’est incontestable. “Pourquoi ce harcèlement à l’encontre du ministère de l’énergie et des mines, à l’encontre de ma personne ? Je me pose cette question.” Lâchait-il devant les journalistes. Il veut se disculper. « Cette joint-venture relève du ministère de l’énergie et des mines comme la BNA relève du ministère des finances.

 

Mais on ne dit pas que le ministre des finances doit répondre pour le détournement de 11 milliards de milliards de dinars de la BNA.

 

Ce n’est quand même pas le ministre des ressources en eau qui doit répondre pour une telle entreprise du secteur de l’eau ! ”, s’indigne-t-il.  Le ministre veut se disculper : “Même si l’IGF n’avait pas le droit de contrôle, elle a enquêté et nous n’avons pas dit qu’il fallait qu’elle enquête”, souligne le ministre.

 

Du coup, le ministre affirme n’avoir pas eu les moyens pour étudier le rapport. “Je n’ai pas vu le rapport”, estime-t-il. “Les seules informations que j’ai sont celles publiées, avec ma photo dans le Jeune Afrique intelligent. Tout le monde semble informé sauf moi”. Juré, il n’a rien à voir avec BRC (Brown Root et Condor).

 

Chakib Khelil explique d’abord que cette société “modeste” a été créée par Sonatrach et la compagnie américaine Halliburton, il y a un peu plus de dix avant qu’il ne soit ministre. Il n’a rien à voir non plus avec cette histoire : « “Cette affaire, je ne l’ai lue que dans la presse. Je n’ai jamais été informé de cette affaire. Je ne sais pas si la justice a été saisie. En tout cas, pas par moi”. Maintenant, il sait.

 

Source cadre dirigeant de BRC.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MESSAOUDENE 17/08/2013 21:16

BONJOUR
UNE ALGÉRIE AVEC SES 1.5 MILLIONS DE MARTYRES SON COMPTER LES ANNÉES D'AVANT GUERRE ET AVEC TOUS CE QUE POSSÉDÉ L’ALGÉRIE COMME RICHESSE AVEC TOUS SES HOMMES . ELLE SE DÉCHIRE D' ANNÉE EN ANNÉE
COMMENT SES RESPONSABLES RÉFLÉCHISSE SONT ILS DES ALGÉRIENS QUI VEULENT LA DESTRUCTION DE LEUR PAYS OU QUOI
N'ONT ILS pas PEUR DU JUGEMENT DERNIER CAR TOUS EST ÉTERNEL
OU EST LEUR PENSEZ VERS LEUR RICHESSE OU COMMENT RENCONTREZ
SONT PROCHAIN

rachidrto 29/05/2013 19:49

je veux seulement que nos collègues les DEUA ,les TS S'AIDENT ENTRE EUX pour revendiquer le droit de postulation des titulaires du DEUA et TS au poste de chef service et meme chef département pour
les anciens (PLUS DE 10ANS)pourquoi pas? parce que c'est une question de compétence .Pourquoi cette marginalisation?Ou est l'équité?
Ou est la cohérence?
Merci à tous ceux qui ont dit un mot de justice.ça montre leur haut niveau.NOUS demandons de nos collègues de licence
de nous aider au lieu de nous combattre COMME NOUS ESTIMONS LEUR ATTESTATION.