ZERGUINE nouveau PDG

Publié le par sonatrach

Le remplaçant de Cherouati est un cadre de Sonatrach, la société où il fait un parcours sans faute depuis le début de sa carrière. Son nom a souvent été cité comme celui d’un successeur potentiel du patron en poste depuis Mohamed Meziane. Abdelhamid Zerguine, longtemps cadre du secteur du transport par canalisation (TRC) avant d’en devenir le vice-président, a enfin l’occasion de montrer ce dont il est capable. Comme, par exemple, réussir là où ses prédécesseurs ont quelque peu échoué. Comme annoncé par le Jeune Indépendant en date du 21 juin dernier, Nourreddine Cherouati, le PDG, a été limogé de son poste de la compagnie pétrolière Sonatrach avons-nous appris de sources gouvernementales. Il aurait été remplacé à ce poste par le vice-président Abdelhamid Zerguine qui occupait le poste de directeur exécutif des activités internationales (INT). Auparavant, il était en charge, à Sonatrach, de l’activité transport par canalisation (TRC). Il a aussi, dans le passé, assuré l’intérim de la présidence de Sonatrach. Son règne aura duré 18 mois à la tête de la plus importante compagnie nationale. Plutôt discret ces derniers mois, son conflit ouvert avec le ministre de l’Energie, Youcef Yousfi, lui a probablement coûté sa place. Selon ces mêmes sources, l’actuel PDG n’aurait pas répondu à toutes les attentes. Il aurait même réussi à creuser un peu plus le fossé entre la direction générale et les travailleurs de l’entreprise. Entre autres griefs retenus contre PDG, la non-application de la circulaire n°8.02 R5 relative à l’allocation de fin de carrière du 25 mai 2011, la prime de 2011, l’augmentation salariale, le nouveau système de rémunération décrié par la majorité des travailleurs, le gel des promotions et les résultats explosifs de l’enquête sur le climat social à Sonatrach. A cela, il faudrait ajouter l’attitude du PDG envers les employés de la direction générale. Le personnel de Sonatrach n’a pas non plus apprécié de voir PDG faire le pied de grue devant l’entrée de l’entreprise et faire des remarques aux employés sur les tenues vestimentaires ou les retards. Pour rappel, Noureddine Cherouati, 64 ans, a été installé le 3 mai 2010 dans ses nouvelles fonctions de PDG de Sonatrach par l’ancien ministre Chakib Khelil, dont il était un proche collaborateur, ainsi que quatre vice-présidents, à la suite de l’enquête sur les présumées malversations ayant touché la quasi-totalité de la haute hiérarchie du groupe pétrolier national. Après le scandale financier qui a décapité Sonatrach, le nom de Noureddine Cherouati était sur la short list soumise au président de la République pour remplacer Mohamed Meziane.

Commenter cet article

chettabi 08/12/2014 09:28

Production Scientifique de l'Université de Bouira Welcome to Bouira University Digital Library Université de Bouira جامعة البويرة

chettabi 08/12/2014 09:27




الجمهورية الجزائرية
الديمقراطية الشعبية
REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

chettabi 08/12/2014 09:25

http://www.univ-bouira.dz/fr/

chettabi 08/12/2014 09:23

BIEN
http://www.univ-bouira.dz/fr/

lhadj brahim 10/04/2014 19:03

le secteur de l'énergie est devenue un secteur pourrie les hommes au sens propre du mot ne peuvent vivent au milieu de ces pourris le piston est devenue une gangrène elle touchée tout le secteur de
l'énergie les promotions et avancements ils sont devenues à la tête du clients celui qui n'a pas de piston ou non chiyat ne pourra bénéficié il y a aussi la promotion canapé des femmes de ménage et
des secrétaires sont promue à des postes élevés Mohamed ZENASNI un enfant de Ain sefra ses son débarquer à la rue didouche mourad alger il a échoué au BAC en 1978 avec un niveau 3 années secondaire
il a été envoyer a Boston au ETAT UNIS à l'époque des années 1970 Sonatrach a envoyer plusieurs jeunes algériens avec un niveau de 3 années secondaire au USA sonatrach à signé des conventions avec
plusieurs universités des tiers monde ces universités sont spécialisés pour des formations pour les pays de tiers monde en fin de stage les stagiaires perçoivent des attestation de succès soit
disant donc ZENASNI à fréquenter cet université mais il n'était pas un brillant stagiaire ses notes été au dessous de la moyenne après la fin du stage il a été réintégré à la Division
Commercialisation (marhé intérieur) comme en 1980 il y avait le chamboulement avec la création de l'ex. ERDP (qui est aujourd'hui naftal) il se trouve cadre chef de service à sonatrach puis il y
avait aussi la nouvelle organisation de l'entreprise sonatrach à l'époque dans l'esprit de dirigeant de sonatrach celui qui a poursuit une formation à l'étranger il est prioritaire pour un poste de
responsabilité ils ne voyaient pas la compétence mais l'attestation ou le diplôme de l'étranger tout ça pour dire que nos cadres sont sortis des grandes écoles de l'étranger à l'époque tous les
écoles de je dis bien tous écoles qui se trouve au USA ou au CANADA sont des écoles conçu uniquement pour les pays du tiers monde donc ZENASNI Mohamed n'est pas un éleve brilland mais il était
paresseux ces notes qui été envoyer par l'université de Boston le prouve.tout ce que j'ai dis en connaissance de cause et j'ai côtoyer ZENASNI Mohamed donc les cadres de sonatrach la plupart de ces
cadres dirigeants ne sont pas des brillants éléves.