Scandale Ernest Young,

Publié le par sonatrach

Scandale Ernest Young,

Le président du groupe sonatrach décline toute responsabilité sur l’affaire de TRC et le cabinet Ernest Young, qui s’est produite avant sa nomination.

Il signale que le montant détourné par Ernest Young et payé en pot de vin à AIT SAID sont  dérisoires comparativement aux grandes affaires de détournement de font que fait face le pays.

A titre de rappel : le cabinet a été payé pour un contrat qu’il n’a pas exécuté.

Pour réduire le scandale de cette affaire, le chef de projet, le directeur planification AIT SAID KARIM a été affectée par CHEROUATI à un poste au PEROU.

Commenter cet article

BOUDIA (émail commun) 10/08/2012 00:50

Donnez-nous des informations sur l'affaire du Pérou, nous savons qu'il y'a la mafia polico-économique algérienne derrière tout ça.Nous recueillons vos informations sur ce site pour, ils serons
vérifiées et s'ils sont bons nous les publions sur la presse avant des envoyer à la DRS et la cours des comptes....

BOUDIA