Mémoire d'un retraité de SONATRACH

Publié le par sonatrach

 

je suis un retraité après plus de 25 ans de SH-DP-HR. J'ai assisté à tous les conflits entre travailleurs et direction locale ou nationale. J'ai assisté à la division des travailleurs entre cadres sup et cadres moyens, entre techniques et administratifs, entre régime famille et régime célibataire, entre codes IFRI puis IZDV suivant les bases de vie (résidences)...etc. Et la direction a toujours gagné contre les intérêts des travailleurs.


La seule période où les travailleurs ont eu gain de cause, ce fut en 91, grâce au comité libre de DP-HR, et non du syndicat qui avait été totalement écarté par tous, durant cette période critique (pour SH et le pays) à cause des événements nationaux graves. J'ai participé aux entretiens et explications des 44 points avec le PDG/SH (et Ministre) Mr. BOUSSENA, très courageux et compréhensif, tenant compte des intérêts des trois parties (travailleurs/SH/Pays).


Puis nous avons assisté à la dégradation des choses :divisions des travailleurs, complicité du syndicat, récompenses aux "chefs" du syndicat (voir Entreprise HMD pour recruter enfants des travailleurs...)et j'en passe. J'ai assisté aussi à la dégradation de la situation des retraités SH (considérés comme morts par le syndicat et une partie de la direction), surtout ceux qui sont loin des centres de décision (Alger/Arzew..).


Et je constate que 20 ans après, en 2009, le syndicat est toujours complice "pompier" des directions SH contre les intérêts des travailleurs. Continuer ainsi, c'est moudre du vent. Balayez par des écrits les "corrompus" et leurs "patrons" c'est aussi du vent.


Travailleurs actifs (actuels), vos protestations sont inutiles, elles arrangent même les intérêts des "fonctionnaires syndicalistes" et les diverses directions à tous les niveaux.


Si vous voulez vraiment reprendre en main vos intérêts (et ceux de SH et du pays), il faut agir réellement au lieu de diffuser des jérémiades. La Loi vous permet de faire des actions concrètes et collectives dans toutes les unités, avec toutefois un service minimum (pour préserver votre outil de travail et celui du pays). Alors ! Agissez au lieu de baratiner.


Un de vos anciens qui en a marre et qui s'énerve.

 

Commenter cet article

ABRAHAMHAMID 01/05/2012 19:15

Encore des injustices dans la resolution des IZCV des regimes famille et celibataires.
Apres avoir pensé que ce probleme trainé en longueur ait été resolu apres les dernieres revendications syndicales pour permettre à toutes les formes de retraite de beneficier de l"enveloppe IZCV
,voià qu'une circulaire recente d"application datée du 28-03-2012 ignore l'ensemble des retraites celibatires SUD partis en retraite proportionnellle et sans condition d'age ,avant avril 2011 .
Nous nous demandons quelles sont les raisons et motivations qui ont remis en cause les accords passés et les decisions de la direction generale de sontrach.
Apres donc la division des travaillleurs à travers les IZCV familles et celibataires , l'on a sincereement pensé que le bon sens ait finalement prévalu apres les derniers revendications abouties
avec les travailleurs de sonatrach sud , voilà que la "bête immonde"renait de ces cendres aujourd'hui pour taper à nouveau à travers cette distinction des retraités partis avant 06avril 2011 et
ceux partis apres 06 avril 2011.
Questions : Quelle considération fait elle encore cette nouvelle Direction de sontrach de ces retraités qui ont tout donné de leur vie au SUD?.
La retraite proptionnelle était elle reellement considéree comme legale à SONATRACH ?.
A T'on réllement la volonté d'en finir avec ce dossier IZCV qui traine depuis 1996?.

chouchaoui 11/08/2010 12:18


sonatrach est un bien du peuple, et sourtout de la generation future,pas de politique sociale au détriment de l'outil de production porter les couleur de sonatrach est un grand privélège protégons
sonatrach,et évitér de parler de clan de l'est de l'ouest,vous meriter pas de travail au sein de sonatrach chassons tous les parasytes