BALAYAGE DES RESTES DU SYNDICAT SONATRACH

Publié le par sonatrach

A la lecture de l’instruction de gestion portant procédure de traitement des requêtes relatives à des problèmes d’ordre socioprofessionnels émanant des travailleurs ci-dessous insérée pour les lecteurs du blog sonatrach, nous constatons à travers le témoignage écrit de monsieur le DRH de l’activité Amont auteur de ladite note que le syndicat régional ou national n’existe plus à sonatrach et les travailleurs sont abandonnés à la merci de la direction de messieurs le vice-président Amont si BELKACEM et si HEGUEHOUG. HAMAMA le Rombo coordinateur syndical de l’activité Amont ou êtes vous ?

L’amer constat reflète des déductions que nous énumérons dans la déception : Nous venons d’apprendre que le vice-président de sonatrach activité Amont est submergé de nombreuses requêtes de travailleurs d’ordre socioprofessionnel depuis longtemps, doléances exprimées par le personnel sans respect de la voie hiérarchique d’après si HEGUEHOUG Younes le DRH de l’activité Amont, donc le coordonnateur syndical si HAMAMA Mamar n’est plus en mesure de régler les problèmes socioprofessionnels des travailleurs des gens du sud ????

Les gens s’adressent maintenant à leur employeur, une gifle réciproque car même la direction se reconnaît en flagrant qu’elle ne possède pas de partenaire social, ya si HAGUEHOUG cette fois si c’est raté pour vous parce que si la loi était appliquée pour vous à sonatrach, vous n’aurez jamais eu l’occasion de recruter toute votre famille et les gens de votre village dans toutes les régions de Sonatrach au nord comme au sud, ne vous inquiétez plus, personne ne viendra vous arrêter dans vos démarches de magouilles incessantes de recrutement et autres choses plus malsaines… ?

Avec l’aide de votre chef si BELKACEM…. ! Le développement de la procédure préconisée par le DRH à ses subalternes en cinq (5) points précis pour le traitement de toute requête émanant de travailleurs reflète clairement que le DRH parle plutôt en tant que syndicaliste que manager, en utilisant excessivement le terme de travailleurs, un terme usité beaucoup plus dans le domaine syndical au lieu d’utiliser le vocable d’agents ou le personnel qui sont une propriété de la gestion administrative dans sa routine de la routine… ? Voyant le champ de l’entreprise déserté par le syndicat administratif national de sonatrach et sa fragile coordination syndicale de si HAMAMA, la direction Amont a investie les lieux à sa répressive manière nouvelle, car les voies de recours relatives aux conflits individuels entre l’employeur / employés sont clairement définis par les dispositions conventionnelles et réglementaires en vigueur depuis des années à sonatrach que la direction de l’activité Amont bafoue dans tous les sens depuis des années également.

La note de monsieur le DRH sur le sujet prouve que les managers de sonatrach Amont ignorent l’existence et le contenu des textes conventionnels et réglementaires régissant les conflits individuels au sein de sonatrach. L’HUMILIATION DE TROP POUR LE SYNDICAT DE NATIONAL SONATRACH ! Est-ce qu’il existe d’abord pour le moment un syndicat à Sonatrach ? To be continued……...




Commenter cet article