Magouilles de LAMOURI à Biskra

Publié le par sonatrach

Monsieur le Ministre de l'energie
Copie Monsieur le PDG sonatrach


Le minable cheikh LAMOURI du syndicat national sonatrach contôle a lui seul tous les recrutements et les promotions de la direction maintenance sonatrach de Biskra (DMB).

Devant des responsables lâches et incompétents tel que Draham Mimoun le directeur et Bouzida Oumar son intérimaire, Lamouri décide tout ce qu'il veut.

Chaque 2 mois il rend visite à Biskra pour être pris en charge dans les conditions féériques au frais des moyens de l'entreprise où alcool et femmes coulent à flot. Incroyable mais vrai les tonnes de dates achetés par l'entreprise et facturés sous forme de repas avec les sous traitants ou en transport et autres moyens.

C'est pourquoi c'est Lamouri qui a garanti le poste de directeur à Draham Mimoun et le maintient encore pour avoir sept ans malgré la bourse de l'emploi.

Il est en train de faire retarder le départ en retraite de Bouzida Oumar malgré qu'il a dépassé 60 ans d'âge.

Il a maintenu le responsable des relex Massoudi Mohamed pour 3 ans malgré qu'il a dépassé l'âge de 60 ans.

Il a recruté une infirmière Madame Maanani pour la faire promouvoir au grade de chef de service social en 2 ans pour qu'elle bénéficie de la catégorie 12 à 21.

Il a recruté Madame Chergui en qualité de secrétaire catégorie 14 pour la faire balancer en une année au poste de chargée de communication à la catégorie 21.

Il a donné à un simple mécanicien Chertioua Ramdane un logement aux 50 logements des cadres et lui a favoriser de suivre une formation de gestionnaire à Alger parce qu'il est son plein serviteur à Biskra en qualité de secrétaire du syndicat de Biskra.

Plusieurs harcèlements sexuels de Hadad Yahia sur des filles honnêtes sont camouflés par Lamouri avec la direction TRC et surtout avec Ladham Ahmed le divisionnaire qui a camouflé tous les autres pots de vains dont il est coupable avec Draham Mimoun.

Tel que l'achat de 3 turbines à gaz du type GG LM2500 au prix de neuf alors qu'elles sont d'occasion.

C'est la pouriture des responsables de maintenance à Biskra et à Alger et l'aide de plusieurs responsables tous couverts par Lamouri.

Ne parlant pas du travail personne ne se sent responsable même les responsables. C'est la seule structure où les gens sont payés pour magouiller et tirer leurs propres profits.

Monsieur le Ministre, le PDG est au courant plusieurs fois et n'a fait rien pour assainir la situation, on dirait qu'il est complice aussi. Certainement il ne peut pas manoeuvrer lù où Lamouri manoeuvre.

Tout le monde est administrateur à Biskra contre quelques misérables techniciens. Et le travail technique réel simple ou compliqué se fait par l'assistance technique.

Veuillez Monsieur le Ministre envoyer au plus vite une commisiion d'audit pour arrêter le carnage des recrutements abusifs surtout car les postes fictifs sont pleins à craquer oui ils ont craqués déjà et arrêter l'influence de la vermine de Lamouri face à des responsables lâches.

Commenter cet article