LES DERIVES DANS L’AFFECTATIONS DES LOGEMENTS PAR SONATRACH ET LA M.I.P

Publié le par sonatrach

 Après avoir pris connaissance des scandales révélés sur dz blog concernant :

-         les logements Sonatrach et Lamouri

-   les biens de Lamouri

-   Les biens de Mohamed Meziane PDG de Sonatrach

-   les biens de Chakib Khelil Ministre de l’énergie et des mines

 

Des travailleurs de Sonatrach vous envois le scandaleux dossier complémentaire concernant la mafia des logements Sonatrach « Celui du projet de la gestion de la promotion immobilière de logements, projet initié par la Mutuelle de l’Industrie du Pétrole (M.I.P) qui a vu une offensante décision de distribution qui s’en est suivie au sein du Secteur, des attributions faites par la supposée Fédération des pétroliers FNTPGC et ses nombreux complices à différents niveaux de décision, des distributions faites au détriment des travailleurs ouvrant droits au logement et écartés abusivement par ladite mafia des listes de bénéficiaires.

 

D’ailleurs dans son rapport annuel d’activités (2007/2008) du 06/05/2008 le Syndicat National de Sonatrach déclare ses aveux sur le pourrissement relatif à la gestion du projet de logements du cite les grands vents de CHERAGA initié par la MIP, des déclarations très lourdes de sens, le syndicat dit que :

 

Certaines dispositions de la MIP ont engendré des situations de mécontentement auprès des travailleurs mutualistes et des Coordinations syndicales de Sonatrach qui n’ont pas manqué de réagir en demandant le redressement dans tous les domaines des prestations sociales et de la gestion de nos deniers notamment la RCR et le dernier projet de logements de CHERAGA .Cette situation nous a emmené à ouvrir le dossier très sensible de la MIP dans la sérénité et l’intérêt général concernant les logements de la  promotions immobilière initiée par la  M.I.P

 

Des programmes de réalisation logements (site de ZERALDA livré en 2004) et d’autres seront initiés dans le cadre d’actions de promotion immobilière, telle que la réalisation des 226 logements à Zéralda, également en cours de réalisation les projets de : - Zabana Arzew (100 Logements) - Chéraga Alger (222 Logements)


La mafia qui règne depuis longtemps sur les attributions de logements à Sonatrach et au sein de la Mutuelle de l'industrie du Pétrole - M.I.P est composée :

 - de certains cadres du Ministre de l'énergie et des mines

 - des cadres responsables passés et présents du Syndicat national Sonatrach (REBAH / SETTI / LAMOURI / BENAZZOUZ / AIT ALI / ASSEF et certains soumis coordonateurs syndicaux et secrétaires généraux des sections syndicales de SH qui ont bénéficié et rebénéficié de logements pour eux pour leurs amis (es) leurs parents, etc.)

 - des cadres responsables de la direction générale de Sonatrach et de la direction des œuvres sociales de l’entreprise

 - l'éternel Président du conseil d'administration de la M.I.P alias HAZBELAOUI, qui parti de simple petit comptable à TRC côte rouge est devenu un cadre dirigeant à Sonatrach, quelle inouïe ascension d’un opportuniste et affairiste hors paire, d'ailleurs la mutuelle est constamment gérée sous sa houlette dans le faux et l'usage de faux depuis longtemps.

 

La MIP créée en 1984 selon la loi sur la mutualité en Algérie pour un mandat de quatre ans, a fonctionné de 1989 à mars 1997 sans des organes de gestion légaux et sans être inquiété par qui que ce soit. Son second mandat de mars 1997 à mars 2001, n’a été renouvelé dans l’anarchie totale …….qu’en mai 2004 ??????

 

 Le dernier mandat de la MIP pour 04 ans à expiré en mai 2008, mais les organes de la mutuelle continuent de fonctionner en dehors des lois du pays avec la complicité des pouvoirs publics (Ministre de l'énergie, Ministre du travail, direction générale de Sonatrach et les instances syndicales de l'UGTA qui sont tous depuis toujours, allergiques à l'application stricte des lois dans le monde du travail.

 

Le faux conseil d'administration actuel qui a initié les logements de la promotion immobilière de CHERAGA et d'autres auparavant (voir documents ci-joints), celui qui est entrain de distribuer les logements dans l'opacité totale en envoyant en retard avec préméditation des informations anonymes (document MIP ci-joint sans entête) aux travailleurs du secteur hydrocarbures et dérivés afin de les dissuader de ne pas postuler pour l'acquisition d'un logement car la note d'information est non certifiée et les délais fixés pour l’inscription très courts.

 

 Donc tout été bouclé d'avance entre le président de la MIP HAZBELAOUI, la Fédération des pétroliers de BENAZOUZ et le syndicat maison de LAMOURI qui ont décidé la ventilation des quotas logements MIP aux secrétaires généraux des syndicats nationaux et d'entreprises chacune selon le montant de ses cotisations. Une enquête s'impose par qui de droit pour ce grave cas de dépassement.

 

La dénonciation faite par la section syndicale de Sonatrach Division Production Siège révèle tout l'étendu des dessous de l'arnaque de la mafia du logement qui opère dans le secteur et à Sonatrach (document ci-joint)

 

Auparavant un article de presse paru dans le quotidien ELKHABAR en juin 2006 révèle avec précisions la catastrophe qui vivent les travailleurs de Sonatrach a travers leur syndicat maison et ses parrains  au sein du secteur (article ci-joint)

Commenter cet article